Sauvetage d’une grange étable à Cours

, par Gilles

Le village de Saint-Michel-de-Cours détient un bâtiment rural emblématique du terroir : en l’occurrence une grange-étable datant de la fin du Moyen Âge autour de 1490. Aujourd’hui, ce monument souffre de l’usure du temps et nécessite une restauration traditionnelle de ses maçonneries, de sa charpente et de sa couverture.

Devant le coût conséquent mais indispensable de cette opération, une convention de souscription a été conclue jeudi 30 novembre dernier entre la Fondation du patrimoine, la mairie de Bellefont-la-Rauze et l’association Mémoires de pierres à Cours. Une campagne de souscriptions qui vise à encourager le mécénat populaire et d’entreprise en faveur de la sauvegarde du patrimoine de proximité, au bénéfice de la sauvegarde d’un bâtiment rural emblématique du terroir, en l’occurrence cette grange-étable. Elle fait l’objet d’un projet de restauration qui se concrétise maintenant. Le projet vise à conserver et à valoriser les dispositions d’origine et à mettre en valeur le savoir-faire utilisé pour la construction.

Les travaux seront menés par les entreprises lotoises Caussanel Vincent et Remi David. La commune de Bellefont-la-Rauze, propriétaire de l’édifice, est soutenue et accompagnée dans ce projet par le département du Lot et la région Occitanie. Il s’agit d’une véritable opération de sauvetage d’un témoignage rare de la construction rurale à la fin du Moyen Âge, auparavant voué à la destruction. La Fondation du patrimoine a mis sur son site internetune présentation du projet et les modalités de souscription.

 [1]

Notes

[1La Dépêche du Midi, 2 décembre 2017